PROJET

AMBEKOUN

Ses principales réalisations s’articulent autour des projets suivants :

Fort de ces expériences, ABK renforce ses acquis et étend ses interventions avec les projets suivants :

dans la commune de Niani Toucouleur, Sinthiou Malème, Koussanar et dans la commune de Tambacounda. Le programme touche les groupes-cibles suivants : producteurs et productrices ruraux familiaux, les femmes, les GIE. De manière générale, le programme ambitionne une amélioration de leur sécurité économique, alimentaire et nutritionnelle en particulier les femmes et les plus vulnérables, par une gestion durable des ressources naturelles. (Résilience accrue face aux aléas climatiques et à la dégradation des sols)

-> Promouvoir la diversification et l’amélioration des productions via l’application de pratiques biologiques

-> Dessaisonaliser la consommation de fruits et légumes par le développement d’activités de transformation agro-alimentaire

-> Promouvoir des comportements vertueux en matière nutritionnelle et en matière de sécurité économique

-> Renforcer la structuration des GIE en un réseau coopératif d’achats et de ventes

-> Accroitre les capacités d’intervention d’ABK et des GIE partenaires en genre

Il veut favoriser les échanges d’expériences et les complémentarités entre deux groupes de populations, essentiellement des femmes rurales, qui développent avec des partenaires sénégalais et belges des activités dans le domaine de la sécurité alimentaire à Kaffrine et à Tambacounda. La promotion de la consommation d’aliments locaux à travers une production durable de denrées nutritionnellement adéquates et diversifiées dans un écosystème contrôlé peut constituer une approche pour améliorer le statut nutritionnel et la santé de ces populations.

ce projet vise à accroître la rentabilité économique des exploitations familiales grâce au renforcement durable des mécanismes de productions agricoles par le biais de l’agroforesterie et des pratiques agro-durables dans la Commune de Sinthiou Malème du département de Tambacounda

ce projet vise à renforcer la promotion de l’autonomisation économique politique des femmes à travers l’élimination des normes négatives de genre et le respect de leurs droits leurs droits à accéder aux ressources naturelles et aux autres moyens de production